Chères consœurs, chers confrères,

La situation que nous vivons tous actuellement est inédite et elle a des effets sur notre pratique. La priorité est votre santé et celle de vos proches.

Notre rôle d’officier de justice est d’assurer aux Québécois et aux Québécoises que le système de justice demeure, ce qui est le cas avec les mesures prises actuellement par les différents tribunaux, selon les dernières mises à jour :

  • Cour supérieure et Cour du Québec (maintien des activités urgentes uniquement) :

https://www.justice.gouv.qc.ca/communiques/mise-en-place-de-mesures-dans-les-palais-de-justice-en-raison-de-la-covid-19/

⦁    Cour d’appel du Québec (maintien des activités) :

https://courdappelduquebec.ca/actualites/detail/article/pandemie-etat-de-la situation/cont/News/action/detail/

⦁    Cour fédérale (maintien des affaires urgentes) :

https://www.fct-cf.gc.ca/Content/assets/pdf/base/MESSAGE_DE_LA_COUR_FEDERALE_EN_REPONSE_A_LA_PANDEMIE_COVID_F.pdf

⦁    Cour suprême du Canada (maintien des activités) :

https://www.scc-csc.ca/home-accueil/index-fra.aspx

Le Barreau du Québec a annoncé différentes mesures pour les membres et nous saluons les initiatives prises. Si vous avez des questions ou suggestions découlant de la situation et vos obligations professionnelles, le Barreau a mis en place une adresse courriel pour les adresser : covid19@barreau.qc.ca

Pour notre section, nous suivons et appliquons les directives gouvernementales mises en place :

https://www.justice.gouv.qc.ca/communiques/acces-restreint-aux-palais-de-justice-et-autres-etablissements-des-lundi-et-suspension-de-certains-d/?fbclid=IwAR0VbXK40CTc3HcTuHRFMLxwjAo9XGnCuqb4bu8EdT9m3Y1dYXkyS-bUUc0

Quant à nos activités de section, toutes les formations et les réunions de comité devant se tenir entre le 16 et 27 mars 2020 sont reportées à des dates ultérieures, lesquelles seront communiquées en temps et lieux.

Pour les services aux membres, ceux-ci sont maintenus par notre permanence en mode « services essentiels » jusqu’à nouvel ordre.

Pour votre personnel, lequel doit potentiellement s’absenter du travail, la loi sur les normes du travail prévoit que tout employé peut s’absenter du travail pendant dix (10) journées par année pour remplir des obligations liées à la santé et l’éducation de son enfant ou celui de son conjoint. Il vous revient de gérer la situation avec souplesse.

Nous suivons étroitement l’évolution des directives des responsables de la santé publique et des autorités gouvernementales afin de procéder aux ajustements nécessaires, au fur et à mesure que la situation évolue.

Nous vous tiendrons informés au fur et à mesure sur notre site web : www.barreaudequebec.ca

Et sur notre page Facebook : www.facebook.com/barreaudequebec                  

Je suis convaincu que nous tous, tant individuellement que pour chaque organisation, nous saurons prendre les bonnes décisions pour la santé de tous, tout en prodiguant des services juridiques de qualité. Nous avons une belle et grande profession et ce défi, nous le relèverons avec succès tous ensemble!