Tout d’abord, je profite de l’occasion pour vous offrir mes meilleurs voeux en cette période des fêtes. 

Le dossier de l’aide juridique n’est toujours pas réglé et par ce fait, la question de l’accessibilité à la justice pour un grand nombre de justiciables demeure hypothétique et tributaire d’aléas qui pourraient faire l’objet d’une entente. Nos associations locales en défense, jeunesse et familiale vivent au quotidien ces difficultés et le Conseil du barreau a répondu à leur appel. C’est pourquoi en novembre dernier, nous avons organisé, avec l’aide d’une firme de communication, une conférence de presse, publié un communiqué de presse et obtenu des entrevues sur ce sujet à Radio-Canada et à LCN notamment. Me Denis Richard a agi au titre de porte-parole.  Ce dossier étant d’envergure provinciale, plusieurs bâtonniers de section et présidents d’associations provinciales d’avocats ont répondu à notre appel et se sont déplacés pour l’occasion.

Évidemment, le dossier ne s’est pas réglé dès le lendemain, mais ce coup d’envoi initié par notre section est le prélude à une coalition « avenir accessibilité justice » ! Les différents intervenants sont maintenant réunis et un plan d’action provincial est en élaboration. Le symbole du ralliement est le port d’un cercle bleu que vous verrez s’établir progressivement. Une véritable réforme au diapason de la pratique judiciaire de 2020 est l’objectif que nous visons et nous maintenons nos démarches en ce sens.

Dans un autre ordre d’idée, le conseil a accepté à l’unanimité de renouveler le jumelage avec le barreau de la Floride. Les opportunités d’affaires pour plusieurs de nos membres avec les États-Unis sont importantes et les liens déjà établis avec ce pays méritent d’être poursuivis. En avril prochain, nous aurons une importante journée de formation ouverte à tous et du même coup nous aurons l’occasion de créer de nouveaux liens d’affaires. Surveillez votre infolettre à ce sujet pour tous les détails.

Dans nos objectifs de cette année, l’amélioration de la pratique judiciaire est un enjeu important et nos comités de liaison avec les tribunaux ont, depuis juin dernier, eu comme mission d’identifier et d’apporter des solutions concrètes. Leurs rapports me seront remis sous peu et ensuite, nous procéderons aux démarches pertinentes. La collaboration particulière qui existe dans notre district entre le barreau et les tribunaux nous permettra d’arriver à cet objectif au bénéfice de tous.

Finalement, le thème de la prochaine année sera : au service des membres. À cette fin, j’invite tous les cabinets et membres à une série de rencontres dès février et mars 2020 afin de nous faire part de vos attentes à l’égard du conseil de l’ordre. Je me déplacerai pour vous rencontrer à cette fin et ainsi, nourrir le conseil de vos idées et besoins pour que nous puissions mieux vous servir.