C’est la dernière fois que je m’adresse à vous sous ma plume de bâtonnière. Déjà… le temps est passé à la vitesse de l’éclair. Nous en sommes presque à l’étape du bilan. Je profite de ce dernier mot pour en tracer grossièrement les contours.

À l’assemblée générale annuelle des membres de mai 2014, je vous présentais certains projets auxquels je m’attarderais pendant mon mandat, dont la nouvelle gouvernance de l’Ordre, l’entrée en vigueur du nouveau Code de procédure civile, une défense pleine et entière et enfin, la consolidation et la continuité dans les dossiers qui étaient sur le métier.

Gouvernance de l’Ordre

Le 2 décembre 2014, la Loi modifiant la Loi sur le Barreau, la Loi sur le notariat et le Code des professions a été adoptée. Le Conseil d’administration passe à 16 personnes (avec possibilité de 17) dont 3 élus par les membres de la section de Québec. Par résolution, nous avons consacré la volonté d’assurer la représentativité des avocats de 10 ans et moins de pratique de la région de Québec, Beauce et Montmagny au sein de la nouvelle gouvernance. Depuis, un candidat de 10 ans et moins de pratique a soumis sa candidature, alors que trois candidats ont déposé leur bulletin de présentation pour occuper l’un des deux sièges dédiés à des avocats de plus de 10 ans. Nous aurons donc des élections! Deux candidats briguent le poste de bâtonnier. La période de scrutin se tiendra du 5 au 22 mai à 16 h, par vote électronique. (Je vous invite à consulter le site Internet du Barreau du Québec.) Le bâtonnier, le premier conseiller et le président du Jeune Barreau de notre section seront nos représentants au Conseil des sections.

Cette nouvelle gouvernance de l’Ordre nous amène à « redessiner » le rôle de notre bâtonnier et du premier conseiller, puisqu’ils ne siégeront plus au Conseil d’administration, au Comité exécutif et au Comité des finances. À cet effet, nous avons formé un comité qui travaille à redéfinir le rôle du bâtonnier, du premier conseiller, des officiers, la rémunération, le rôle et la composition du Conseil, ainsi que la durée des mandats. Sur la planche à dessin, nous voulons un bâtonnier plus près des membres de la section, des comités et des activités, un mandat d’un an avec possibilité de le renouveler une fois, des mandats spéciaux confiés au premier conseiller. Il reste beaucoup de travail à faire. Cependant, le comité a décidé de n’apporter, pour le moment, aucun changement pour la prochaine année afin d’observer les nouvelles tâches et fonctions du bâtonnier et du Conseil pour ensuite faire des recommandations. L’an prochain sera une année charnière.

Nouveau Code de procédure civile

Une demi-journée de formation aura lieu le 24 avril prochain : « Le nouveau Code de procédure civile – Sommes-nous prêts? » Il y aura une présentation par les représentants de la Cour supérieure de la division de Québec et les avocats de la section. De plus, le Comité sur la formation prévoit une journée de formation sur ce sujet à l’automne prochain.

Une défense pleine et entière

Le Barreau de Québec a confectionné une liste sur laquelle se sont inscrits 31 avocats et avocates pour représenter des personnes souffrant de santé mentale et qui sont visées par une requête de garde en établissement ou pour autorisation de soins. Un colloque en santé mentale aura lieu les 16 et 17 avril prochains à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec.

Voici en « vrac » quelques réalisations, activités, projets de notre section au cours de la dernière année :

• La conclusion d’un partenariat avec le Barreau de la Floride;

• L’élaboration d’un plan d’action visant la refonte des activités de relations extérieures (réaménagement des ententes; alternances dans la participation aux Rentrées de Paris et Bordeaux);

• Conclusion d’un partenariat majeur avec Avocats sans frontières Canada avec une contribution annuelle de 10000 $ pour trois ans;

• Participation à la Foire des entrepreneurs organisée par la Chambre de commerce de Québec;

• La mise en place du projet pilote « Service d’aide aux petites créances »;

• Les 25 ans de jumelage entre les Barreaux de Versailles et de Québec;

• La mise en place du Service de référence WEB (juris référence);

• L’inauguration du nouveau palais de justice de Montmagny;

• Nos activités sociales : la Rentrée judiciaire, le Tournoi de golf, l’accueil de nos homologues étrangers, la Journée de la Femme, etc.;

• La refonte de notre site Internet;

• Plusieurs heures de formation offertes à nos membres, sans frais ou à coût moindre.

Le bâtonnât est une expérience des plus enrichissantes dans tous les aspects professionnel, personnel et humain. Au meilleur de mes capacités, mais toujours avec enthousiasme, cœur et fierté, j’ai représenté le Barreau de Québec. J’y ai consacré du temps, de l’énergie et de la passion. Je constate avec du recul que cette expérience de bâtonnat m’a rapporté encore plus que ce que j’ai donné.

Je tiens à remercier les membres du conseil d’administration pour leur support, leur dévouement et pour leur engagement continu.

Je souligne le travail exceptionnel de l’équipe de la permanence qui s’est fait sous la direction conjointe de Mme Caroline Potvin et Me Lisa Bérubé. Je confirme que cette équipe a le Barreau de Québec « tatoué sur le coeur ».

En terminant, je remercie les avocats et avocates impliqués dans un des 14 comités de la section qui ont généreusement et bénévolement avancement de plusieurs dossiers et à la réalisation de nombreuses activités.

Merci finalement à vous, chers membres, pour la confiance que vous m’avez portée. Je resterai à jamais une ambassadrice du Barreau de Québec. C’est avec plaisir que j’espère vous rencontrer à l’occasion de l’assemblée générale du 7 mai 2015.

        
MENU