Le Barreau du Québec est en route vers une nouvelle gouvernance

Montréal, le 4 novembre 2014 – Le Barreau du Québec se réjouit du dépôt du projet de loi 17, la Loi modifiant la Loi sur le Barreau, la Loi sur le notariat et le Code des professions. « Une fois ce projet de loi adopté, le nouveau modèle de gouvernance sera déployé et marquera la naissance d’un Barreau du Québec moderne, plus efficace et efficient » déclare le bâtonnier du Québec, Me Bernard Synnott.

Les caractéristiques principales qui forment la pierre d’assise de la réforme de la gouvernance du Barreau sont des mandats plus longs pour les élus, un conseil d’administration réduit et une représentativité équilibrée entre les professionnels et les membres du public sur le conseil d’administration de l’Ordre. « Je crois fermement que ces caractéristiques permettront de donner au Barreau du Québec une meilleure cohérence institutionnelle et une structure plus souple, en plus de contribuer à l’accroissement de la confiance des citoyens dans le système professionnel » ajoute le bâtonnier Synnott.

C’est le système professionnel qui se modernise avec le projet de loi 17. « Le Barreau du Québec est très fier d’agir comme précurseur dans la modernisation de la gouvernance des ordres. Je tiens à remercier la ministre de la Justice du Québec, Me Stéphanie Vallée, de son appui soutenu dans ce dossier », commente le bâtonnier Synnott. « Avec le dépôt aujourd’hui du projet de loi 17, le processus législatif entre dans le dernier droit », conclut le bâtonnier du Québec.

[…]
Pour consulter le communiqué dans son intégralité, veuillez cliquer sur ce lien

http://www.barreau.qc.ca/fr/actualites-medias/communiques/2014/11/04-pl17

 

        
MENU