Il me fait un énorme plaisir de m’adresser à vous aujourd’hui pour un compte-rendu des derniers mois au Barreau de Québec et un rapport final de votre bâtonnière pour l’année 2017-2018.

S’il fallait nommer un thème pour notre année, le changement serait certainement à l’honneur! Votre barreau a connu une année de transitions et de nouveautés qui ont occupé une bonne partie de notre temps, mais qui nous emmènent désormais vers une direction excitante. Comme vous le savez sans doute, nous avons vécu cette année un changement de direction générale au Barreau. Énormément de temps et d’énergie ont été consacrés à un processus d’embauche rigoureux par le comité de sélection, afin de trouver une personne qui apporterait une vision moderne de la justice tout en conservant un respect des traditions. Nous avons notamment fait appel à une firme spécialisée pour le recrutement de la nouvelle directrice générale. Tous les candidats retenus ont été rencontrés lors de deux journées intenses d’entrevues. Nous sommes confiants, à la suite de ces démarches, que Me Isabelle Poitras saura guider le Barreau de Québec avec brio pour les prochaines années! Ce changement ainsi que l’embauche d’une ressource additionnelle au poste des communications dans l’équipe de la permanence du Barreau ont laissé place à une reconfiguration des façons de faire et une réattribution des tâches au sein du Barreau. Toujours dans la restructuration, nous avons également diminué l’allocation de la première conseillère d’une somme substantielle et considérable. À travers tous ces changements, j’ai eu le plaisir d’assurer une supervision importante dans la transition de direction générale afin de faciliter les choses et de prendre les décisions quant à l’orientation du Barreau. Ce rôle a occupé beaucoup de mon temps et fut pour moi un beau défi. L’équipe de la permanence du Barreau a également été d’un soutien exceptionnel durant cette période. Je souligne leur incroyable dévouement. Merci de tout cœur!

 

Communications

Pour donner suite au Plan stratégique élaboré en février 2017 pour les années 2017 à 2019, nous avons d’abord travaillé à l’application des moyens proposés pour la première année. Je suis heureuse de constater aujourd’hui que les échéances ont été respectées pour notre première année et que le Barreau travaille désormais à répondre aux besoins de la seconde année que nous avons entamée en janvier dernier.

L’un des grands objectifs de la première année était de procéder à l’embauche d’une ressource en matière de communications. Nous avons rencontré cet objectif dès le mois de septembre 2017 alors que MmeMichelle Labrosse a joint l’équipe du Barreau de Québec. Cette embauche a d’ailleurs engendré une réattribution de certaines tâches et une réévaluation des rôles. MmeLabrosse travaille désormais à mettre en place des initiatives pour favoriser le service aux membres, notamment le lancement d’un groupe Facebook visant à faciliter la communication et le réseautage entre les membres du Barreau de Québec. Vous pouvez trouver ce groupe sur Facebook en recherchant « Avocats et avocates de Québec – Barreau de Québec ». Joignez-vous à la communauté!

 

Entrepreneuriat

Dans l’idée de faciliter le démarrage des jeunes en pratique privée, nous avons instauré un système de mentorat à travers lequel une liste de mentors est désormais remise aux nouveaux avocats à l’occasion de leur assermentation. Les jeunes souhaitant démarrer leur propre cabinet ont alors une liste de ressources disponibles pour les guider à travers leurs démarches.

 

Aide juridique

Quant aux autres priorités établies pour l’année 2017-2018, nous avons travaillé à développer les discussions avec les représentants de la Commission des services juridiques afin d’atténuer les problèmes soulevés par les membres de pratique privée quant aux difficultés liées à l’application de la Loi sur l’aide juridique. À la suite de ces discussions, une ressource a été fournie par la Commission des services juridiques afin de procéder à la demande d’admissibilité de l’aide juridique pour les clients en matière d’autorisation de soins et de garde en établissement. Attention : tous les documents pour l’admissibilité à l’aide juridique doivent quand même être fournis!

La ressource est désormais présente au Palais de justice de Québec ou à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec, ce qui facilite l’obtention des mandats d’aide juridique pour les avocats oeuvrant en matière de santé mentale. Me Isabelle Gobeil assure actuellement ce service et nous la remercions grandement pour son travail.

 

Droit de la famille et de la jeunesse

Vous savez peut-être que ma pratique du droit se concentre sur le droit de la famille, des successions et de la jeunesse. C’est pourquoi plusieurs de mes principales orientations pour l’année visaient à développer des initiatives dans ces domaines précis.

Au niveau du droit de la famille, le Comité de liaison avec la Cour Supérieure – Chambre de la famille a travaillé à assurer la présence d’un médiateur de garde sur place au Palais de justice à tous les vendredis. Le comité a également travaillé en collaboration avec la Cour Supérieure afin de mettre en place l’appel du rôle par téléphone à tous les jours.

En droit de la jeunesse, l’un de nos objectifs principaux était de faire connaître les différentes ressources existantes pour venir en aide aux familles et enfants dans le milieu juridique. Le 23 mars 2018, un Colloque en droit de la jeunesse était organisé à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec.  Une formation en formule midi sera également présentée le 17 avril 2018 ayant comme sujet l’organisme Portage Saint-Malachie. Cette formation a pour but de faire connaître les ressources disponibles en droit de la jeunesse.

 

Partenariats internationaux

J’ai eu le plaisir cette année d’assister à plusieurs événements internationaux afin de faire rayonner notre Barreau et d’entretenir nos partenariats. Je suis, bien entendu, demeurée consciencieuse de mes dépenses et j’ai défrayé, personnellement, la majorité de mes frais de déplacement. Voici quelques exemples d’événements auxquels j’ai eu le plaisir de participer :

  • Participation au Colloque Québec-Versailles, à Québec, sous le thème « Justice réparatrice | Justice restaurative » lors de la Rentrée judiciaire du Barreau de Québec ;
  • Renouvellement de la signature de l’entente de jumelage entre le Barreau de Québec et le Barreau de Bordeaux pour 5 ans avec le bâtonnier de Bordeaux, Me Jacques Horrenberger ;
  • Rentrée Solennelle du Barreau de Bordeaux et présence à une formation donnée en visioconférence entre Québec et Bordeaux sur le sujet « Faire affaires au Canada » ;
  • Rentrée de la Conférence du Barreau de Versailles et participation au Colloque Versailles-Québec, à Versailles, sous le thème « Justice réparatrice, Justice restaurative » avec l’honorable juge en chef Lucie Rondeau ;
  • Rentrée Solenelle du Barreau de Paris et participation à un colloque sur « L’avocat et les réseaux sociaux » à titre de conférencière ;
  • Rentrée Solennelle du Barreaux de Liège avec les représentants du Barreau de Verviers ;
  • Rentrée du Barreau d’Eupen ;
  • Représentation du Barreau à un événement de Desjardins Bank à West Palm Beach à titre de conférencière ;
  • Participation au Colloque Québec-Floride à Fort Lauderdale.

Un projet de Colloque Québec-Floride faisait partie des priorités de mon mandat dont je vous avais fait part lors de mon entrée en fonction. Je suis heureuse de pouvoir vous dire que nous avons effectivement réussi à le réaliser le 16 mars 2018, à l’hôtel Hilton Garden Inn de Fort Lauderdale! Des membres se sont déplacés afin de participer aux discussions et d’assister aux conférences hautes en contenu professionnel. Celles-ci s’adressaient à la fois à la communauté juridique, aux gens d’affaires et au public, et traitaient des enjeux d’une personne québécoise séjournant en Floride ainsi que des changements législatifs. Merci aux conférenciers pour leur travail exceptionnel ainsi qu’à tous nos participants d’avoir permis la réussite de cet événement!

 

Autres activités

Outre ces développements, j’ai eu le plaisir de participer à plusieurs accomplissements cette année. Voici quelques moments marquants de mon bâtonnat :

  • Nous avons procédé à 18 assermentations individuelles et collectives pour nos nouveaux collègues ;
  • Nous avons organisé 3 journées complètes ainsi que 4 demi-journées de formation pour les avocats ;
  • Près de 40 h de formation ont été dispensées à plus de 1 300 participants ;
  • J’ai représenté le Barreau de Québec au Congrès de l’AAP en septembre 2017 ;
  • J’ai représenté le Barreau de Québec au Conseil des sections à deux reprises ;
  • Les cliniques juridiques pour femmes immigrantes ont été lancées en partenariat avec la Maison pour femmes immigrantes ;
  • Nous avons assuré une présence auprès du réalisateur M. Yves Thériault de KOTV, par rapport à la production de la série documentaire « Dans les coulisses du Palais », et ce pour assurer la protection des membres et du public ;
  • Nous avons travaillé à l’organisation des journées dans la vie d’un professionnel du droit pour une dixième année consécutive ;
  • Nous avons organisé un Colloque en droit de la santé mentale qui se tiendra le 12 avril 2018.

Un important projet-pilote fut aussi mis sur pied par le Comité de liaison avec la Cour du Québec, en collaboration avec la Cour du Québec, soit la mise en place d’un médiateur de garde aux petites créances le matin même de l’audition.

Au niveau du projet de l’AAP pour une nouvelle association, nous avons demandé une opinion juridique indépendante afin de protéger nos membres.

Comme vous pouvez le constater, nous avons travaillé très fort pour accomplir les objectifs qui ont été fixés en mai dernier, alors que j’entreprenais mon mandat. À travers nos travaux, plusieurs nouveaux projets sont nés, qui seront davantage développés au courant de la prochaine année.

 

Un grand merci!

En terminant, j’aimerais adresser quelques remerciements. Merci aux précieux membres du Conseil : Mes Sandra Armanda, Louis-Michel Côté, Claude Peachy, Audrey Létourneau, Valérie Savard, Louise Plamondon, Isabelle Germain, Anne-Marie Laflamme, Véronique Demers, Caroline Gagnon et Louis Riverin qui ont travaillé avec moi tout au long de l’année et qui ont contribué aux échanges avec dynamisme. Merci également aux membres et présidents des 20 comités de travail qui ont consacré de nombreux efforts au développement des projets du Barreau ainsi qu’à la réalisation de nos objectifs. Merci à l’équipe de la permanence du Barreau de Québec qui a soutenu mon travail toute l’année et qui a facilité la transition lors du changement de direction générale. Votre contribution à tous a été précieuse pour le Barreau.

Un merci tout spécial à l’équipe de Carré Webster avocats, qui a travaillé incroyablement fort cette année afin de m’offrir l’opportunité de me consacrer à ma nouvelle fonction.

Finalement, merci à vous, chers confrères et chères consoeurs, qui m’avez fait confiance lors de mon élection et tout au long de l’année et qui m’avez permis de vivre cette expérience unique et enrichissante pour ma carrière.

Je vous suis reconnaissante, à tous!