Thérèse Lemay-Lavoie

Madame Thérèse Lemay-Lavoie, est née au Québec du mariage de G.-Arthur Lemay, industriel, et de Madame G.-Arthur Lemay.

thereselemay[1]Madame Lemay-Lavoie fit ses études classiques au Collège de Jésus-Marie de Sillery, et obtint son baccalauréat ès-arts de l’Université Laval; boursière du Collège Mount St. Scholastica à Atchison, Kansas, pendant un an; licenciée en droit  » Cum Laude  » de l’Université Laval et admise au Barreau de la province de Québec en 1950.

Me Lemay-Lavoie est membre du Barreau canadien; membre du Barreau de Québec depuis 1950; membre de la Commission Internationale des Juristes (Genève, Suisse); conseillère de l’Association des avocates de la province de Québec à plusieurs reprises; membre de la Fédération Internationale des Femmes de Carrières Juridiques; membre des Anciens de Laval; fondatrice de l’École de Parents de St-Georges, dont elle fut présidente pendant sept ans; conseillère de la Fédération des Écoles de Parents et de la Fédération des Unions de Familles pendant six ans; membre honoraire des Filles d’Isabelle du Cercle Élisabeth Leseur de St-Georges depuis sa nomination comme première femme juge du Québec. Elle a pratiqué sa profession pendant de nombreuses années à St-Georges de Beauce et s’est beaucoup intéressée aux questions relevant de la législation sociale et, en particulier, de la jeunesse délinquante. Elle fut conférencière pendant plusieurs années sur des sujets d’actualités et plus spécialement sur les sujets de délinquance juvénile et fut la première femme membre de la Corporation du Service Social de Beauce. Elle occupa égalerment le poste de présidente régionale du Comité des noms réservés (haut de la Beauce) de la Fédération des Oeuvres de Québec et de présidente de l’Alliance-Française de Beauce, pendant 4 ans.

Le 4 mai 1961, Me Lemay-Lavoie était nommée juge municipal de Ville St-Georges, de St-Georges Ouest et de Beauceville Est. Elle est la première a occupé un poste de juge au Québec. En 1962, elle fut nommée vice-présidente de la conférence des Juges Municipaux de la province de Québec.


        
MENU